13 & 14 Mai 2017

Le congrès du REF aura lieu au Mans dans la Sarthe les 13 et 14 Mai prochains.
– Expo-vente, présentation de réalisations, conférences, rencontres le samedi.
– Assemblée Générale Ordinaire le dimanche et tirage de la souscription.
L’entrée de la salle d’exposition et l’accès aux conférences sont gratuits et ouverts à tous, membres du REF ou non-membres , visiteurs ou accompagnants.
Toutes les informations et les réservations sont sur congres.r-e-f.org

Ce congrès, c’est une opportunité pour tous les radioamateurs de se rencontrer et de rencontrer les animateurs du REF.
Echanger, c’est s’offrir la possibilité d’être acteur de l’association plutôt que simple consommateur ou spectateur passif !
Vous avez des idées, des suggestions , des critiques ? Exprimez-les à cette occasion car elles nous intéressent pour faire progresser le REF !

Quelle que soit votre motivation, l’ARAS72 a fait ce qu’il fallait pour vous accueillir dans les meilleures conditions avec la légendaire convivialité des gens de la Sarthe … Nous vous attendons !

23 Juin 2016

Salon HAMEXPO

Depuis de nombreuses années, le salon Hamexpo se tient au parc des expositions de Tours.
La date retenue est traditionnellement la mi-octobre, date qui permet de préparer correctement la manifestation après la période estivale.
Cette année, la société qui gère le parc des exposition, contre toute attente, nous a imposé la date du 29 octobre comme seule possibilité........

Si nous avons dans un premier temps imaginé de faire ce salon à cette date, il est très vite apparu que cela se télescopait avec le plus grand concours de l'année, le CQ WW, et que cela nous privait de fait d'une grande partie de nos habitués, tant visiteurs qu'exposants.Il n'était donc pas concevable de faire le salon à cette date qui ouvre par ailleurs le week-end de la Toussaint.

Face à cette situation, certains nous ont spontanément proposé des plans de substitution dans plusieurs départements afin d'accueillir les exposants, le millier de visiteurs et leurs véhicules dont des dizaines de camping-car.

Ces lieux ont été expertisés, mais les dates proposées, malheureusement plus avancées dans le temps, au quinze septembre ou premier octobre, n'étaient pas satisfaisantes car elles ne laissaient pas le temps matériel après les congés d'été pour organiser la présence des exposants. L'organisation est complexe et nécessite un sans faute alors qu'a cette période en 2016, nous avons à faire face au départ en retraite du principal maître d'œuvre de l'organisation.

Le REF a été un des premiers en France à proposer une brocante lors de ce salon, à Auxerre puis à Tours. Depuis, ce principe a été repris par de nombreuses manifestations régionales qui ont été organisées partout sur ce thème et c'est une bonne chose.
Depuis plusieurs années, nous constatons cependant une baisse d'activité dans ce domaine, les constructions ayant visiblement changé d'orientation, le marché de l'occasion et de la récupération n'a pas vraiment suivi.
Nous avons donc commencé, depuis les dernières sessions, à proposer un HamExpo différent avec des conférences et des démonstrations.

Mais il est évident que pour garder à ce salon toute son attractivité, il est nécessaire de mener plus avant une profonde réflexion sur son organisation.
Le CA du REF a commencé ce travail, et nous avons pensé qu'il serait bon de lancer une vaste enquête, auprès de nos membres et plus largement auprès de l'ensemble des radioamateurs français pour connaître leurs attentes en la matière.
Nous allons donc ouvrir à l'automne une large consultation, en direction des membres du REF bien sûr, mais aussi beaucoup plus largement à toute la population radioamateur française pour l'organisation d'un salon qui pourrait être la base de véritables assises du radioamateurisme français, avec la participation si elles le souhaitent de toutes les entités concernées.

Il s'agit là d'une refondation délibérée de notre HamExpo pour laquelle le REF sait se donner, soyez-en sûrs, les moyens de ses ambitions en termes financiers d'une part, de compétence et de temps d'autre part.

Nous regrettons tous que l'édition 2016 ne puisse avoir lieu, mais c'est bien avec la volonté que la prochaine édition, et les suivantes, soient encore plus réussies et populaires .....

14 et 15 Mai 2016

Congrès du REF 2016 à Brive-la-Gaillarde (19)
REF19Après le congrès de Toulouse situé dans la moitié sud de la France, le conseil d'administration souhaitait une alternance avec une organisation dans la moitié nord afin que chacun ait la possibilité de faire le déplacement pour participer aux présentations du congrès et à l'assemblée générale de notre association.
Deux possibilités s'étaient offertes dans cette optique mais aucun des deux projets n'a pu offrir une maturité suffisante pour une mise en place dès 2016.
Le dossier du projet d'organisation du congrès du REF à Brive la Gaillarde (19) a été déposé peu de temps après la fin du congrès de Toulouse par Philippe, F6ETI, président du REF 19 (AL). Il a été validé lors de notre dernier conseil d'administration du 7 septembre 2015 par conférence web.


C'est donc avec un grand plaisir que le conseil d'administration et l'équipe du REF 19 vous convient à notre Congrès en Corrèze, à Brive la Gaillarde, le week-end des 14 et 15 mai 2016.

17 Décembre 2015



Conférence mondiale des radiocommunications
Au cours de la Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR-15) qui s'est tenue à Genève du 2 au 27 novembre 2015, plusieurs modifications au Règlement des Radiocommunications (RR) ont été effectuées qui concernent les services d'amateur et d'amateur par satellite.
Voici des informations complémentaires à celles données dans le communiqué spécial du 19 novembre 2015.
Le document "actes finals" de la conférence diffusé par l'Union Internationale des Télécommunications (http://www.itu.int) est disponible ici, auquel se réfèrent les pages citées ci-après.
L'agenda de la conférence, qui avait été diffusé en avril 2015 sur le site du REF, est disponible ici.


Bande des 160 mètres
Certains pays dont de nombreux pays européens (mais pas la France, Andorre ni Monaco) peuvent autoriser au service amateur une attribution additionnelle de 200 kHz entre 1715 et 1800 kHz et entre 1850 et 2000 kHz avec une puissance de 10 watts (voir page 5).


Bande des 60 mètres
La bande de fréquences [5351,5-5366,5 kHz] est attribuée au service d'amateur avec une puissance maximale rayonnée de 15 watts (p.i.r.e.), 20 watts au Mexique et 25 watts dans plusieurs pays de la région 2 (voir page 6). Cette attribution correspond à l'article 1.4 de l'agenda de la conférence.


Bande des 50 MHz
La résolution COM6/6 invite l'UIT-R à étudier les besoins de fréquences en Région 1 du service d'amateur dans la bande de fréquences 50-54 MHz, ce qui serait le préalable à une attribution uniformisée dans les trois régions (voir page 395). Ce point est rappelé dans l'ordre du jour de la conférence de 2019 (page 417), et fait partie des demandes d'extension des attributions de spectre au service d'amateur formulées par l'IARU auprès de l'UIT.


Fréquences utilisées par les satellites non géostationnaires
L'utilisation des bandes de fréquences 2 m et 70 cm pour des satellites dont les missions n'ont pas de rapport avec les services d'amateur est abordée dans la résolution COM6/19 (page 428).


Bande des 10 GHz
La bande de fréquences [10,000-10,400 GHz] est attribuée à titre primaire au service d'exploration de la terre par satellite (ce qui est nouveau) et à d'autres services de radiocommunication. Le service d'amateur dispose à titre secondaire et au niveau mondial de la bande de fréquences [10,000-10,500 GHz] et il faudra être attentif aux conditions de cohabitation avec les services à statut primaire (voir page 45).
Cette attribution correspond à l'article 1.12 de l'agenda de la conférence.


Bande des 76 GHz
Il est indiqué dans les actes finals que 500 MHz, entre 77,5 et 78 GHz sont attribués au service de radiolocalisation. C'est donc l'ensemble de la bande de fréquences [76-81 GHz] qui est attribuée au service de radiolocalisation à titre primaire, et au service d'amateur à titre secondaire (sauf entre 77,5 et 78 GHz où nous disposons du statut primaire, voir page 59).
A noter que la résolution COM4/3 demande des études en vue de garantir la compatibilité des applications entre services (voir page 344).
Cette attribution correspond à l'article 1.18 de l'agenda de la conférence.

18 Novembre 2015

Communiqué concernant la bande 5 MHz
wrc-ra-2015-logo-h100Voici la traduction du communiqué officiel de l'IARU région 1 sur l'attribution au service amateur d'une bande de fréquences autour de 5300 kHz.

Au cours de la session plénière de ce jour, mercredi 18 novembre 2015 après-midi de la Conférence Mondiale des Radiocommunications (WRC / CMR-15) à Genève, une nouvelle attribution de bande de fréquences au service amateur a été finalement approuvée. Il s'agit d'une allocation étroite de 15 kHz entre 5351,5 et 5366,5 kHz, à titre secondaire (pas dans le texte d'origine ?). Il est à noter qu'il s'agit de la première allocation de bandes HF depuis la conférence WARC de 1979.

Après une intense pression du service fixe de radiocommunication, utilisateur primaire, les limites de puissance ont été fixées à 15 Watts PIRE dans les régions 1 et 3, 20 Watts PIRE au Mexique et 25 Watts PIRE en Amérique centrale, Amérique du Sud et la plupart des pays des Caraïbes.
Les sociétés membres situées en région 1 ne disposant pas d'attribution dans cette bande au titre de l'article 4.4 du Règlement des Radiocommunications sont invitées à contacter rapidement leur administration pour que ce segment étroit soit inclus dans leur licence, bien que le nouveau Règlement des Radiocommunications n'entrera en vigueur que le 1er janvier 2017.


Commentaire du président
La décision de l'assemblée plénière est décevante pour le service amateur, qui se voit attribuer 15 kHz dans cette nouvelle bande du spectre HF.
En région 1, les 48 administrations de la CEPT avaient démocratiquement décidé, malgré le véto de plusieurs de ses pays, lors de leur ultime réunion de préparation de la conférence, le 18 septembre 2015, une position commune d'attribution de 100 kHz entre 5350 et 5450 kHz. Le REF s'était fortement mobilisé auprès de l'ARCEP, l'administration de tutelle et du Ministère de la Défense, comme je l'ai relaté dans mon éditorial d'octobre 2015. En Afrique, l'Union des Administrations africaines des télécommunications (ATU) avait également décidé en juillet 2015 une attribution autour de 5300 kHz.
La bataille a donc été rude parmi les délégués des 193 pays réunis à Genève qui finalement ne nous ont attribué qu'une étroite portion du spectre dans la bande des 60 mètres, avec une puissance très contrainte.


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
220 Abonnés
Calendrier