Tours le 23 juin 2015.

Après les consultations publiques sur la « Revue stratégique du spectre pour le très haut débit mobile »

l’ARCEP nous a fait savoir il y a quelque temps « qu’il sera difficile d’envisager à terme une coexistence des activités amateur avec les futurs usages pressentis pour la technologie LTE ».
Dans ce contexte, il nous a été demandé de sensibiliser nos membres et de les « préparer au mieux aux futures évolutions ».
Ces dernières périphrases de l’administration signifient qu'avec une forte probabilité, nous allons perdre, au mieux, une partie de l'espace 2,3-2,450 GHz.
Après les consultations publiques sur la « Revue stratégique du spectre pour le très haut débit mobile » l’ARCEP nous a fait savoir il y a quelque temps « qu’il sera difficile d’envisager à terme une coexistence des activités amateur avec les futurs usages pressentis pour la technologie LTE ».

Dans ce contexte, il nous a été demandé de sensibiliser nos membres et de les « préparer au mieux aux futures évolutions ».

Ces dernières périphrases de l’administration signifient qu'avec une forte probabilité, nous allons perdre, au mieux, une partie de l'espace 2,3-2,450 GHz. Mais à ce jour, rien n'est joué..

L'information intégrale en téléchargement dans ce document.
Vous trouverez en téléchargement sur ce lien le mémorandum envoyé à l'ARCEP le 25 Mai 2015.


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Nous contacter
Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
220 Abonnés